Accueil > Français > Dial, revue mensuelle en ligne > Juin 2018 > BRÉSIL - Dom Helder déclaré patron brésilien des droits humains

DIAL 3460

BRÉSIL - Dom Helder déclaré patron brésilien des droits humains

Pastoral da terra

vendredi 22 juin 2018, mis en ligne par Dial

Ce texte, publié dans la revue Pastoral da terra (n° 232, janvier-mars 2018) publié par la Commission pastorale de la terre (CPT) brésilienne, documente un autre aspect, assez cynique, de la politique du gouvernement de Michel Temer.


Par la loi 13.581/2017 adoptée et publiée au Journal officiel du 26 décembre 2017, Dom Helder Câmara a été déclaré patron des droits humains au Brésil. Le projet de loi qui proposait de conférer ce titre à Dom Helder, décédé en 1999, a été déposé en 2014. L’objectif était de rendre hommage à l’un des fondateurs de la Conférence nationale des évêques du Brésil (CNBB), « grand défenseur des droits humains pendant le régime militaire brésilien ».

Mais son adoption dans la conjoncture actuelle, comme l’a fort bien écrit notre camarade Roberto Malvezzi, dit Gogó, est une insulte de Temer [1] à la mémoire de Dom Helder. En effet, comme l’a expliqué Mgr Antônio Fernando Saburido, l’archevêque actuel d’Olinda et Récife, Temer « a transformé en coquille vide le Secrétariat des droits humains de la Présidence de la République et a mis à mal tout le travail qu’il était en train de faire contre toutes les discriminations ». L’archevêque a ajouté que « ce décret présidentiel, pour être sincère et cohérent, doit s’accompagner d’une autre manière de gouverner le pays et de prendre soin de ce qui est public, notamment du grand bien que constitue le peuple, et, tout particulièrement, les plus fragiles ».


- Dial – Diffusion de l’information sur l’Amérique latine – D 3460.
- Traduction de Stéphane Latarjet pour Dial.
- Source (portugais) : Pastoral da terra, n° 232, janvier-mars 2018.

En cas de reproduction, mentionner au moins l’auteur, le traducteur, la source française (Dial - www.dial-infos.org) et l’adresse internet de l’article.

Les opinions exprimées dans les articles et les commentaires sont de la seule responsabilité de leurs auteur-e-s. Elles ne reflètent pas nécessairement celles des rédactions de Dial ou Alterinfos. Tout commentaire injurieux ou insultant sera supprimé sans préavis. AlterInfos est un média pluriel, avec une sensibilité de gauche. Il cherche à se faire l’écho de projets et de luttes émancipatrices. Les commentaires dont la perspective semble aller dans le sens contraire de cet objectif ne seront pas publiés ici, mais ils trouveront sûrement un autre espace pour le faire sur la toile.


[1Michel Temer, au pouvoir depuis la destitution de Dilma Rousseff en août 2016 – note DIAL.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.