Accueil > Français > Amérique latine et Caraïbes > AMÉRIQUE LATINE - Un Cerbère aux quatorze têtes, appelé groupe de (...)

AMÉRIQUE LATINE - Un Cerbère aux quatorze têtes, appelé groupe de Lima

Ollantay Itzamná

mercredi 13 mars 2019, mis en ligne par Françoise Couëdel

Lundi 25 février 2019.

Dans la mythologie grecque on raconte qu’il existe un chien féroce à trois têtes et avec une queue de serpent, fidèle compagnon de Hadès, le dieu de l’inframonde. La fonction de Cerbère est de protéger l’hégémonie de l’Empire de la mort, et de punir mortellement quiconque oserait défier la volonté de Hadès dans l’inframonde et d’en libérer les prisonniers.

L’Amérique latine et le reste du monde souffrent d’une guerre cruelle inégale entre l’Empire de la mort – les États-Unis – et la civilisation de la Vie des peuples plébéiens insurgés du Sud. De nos jours, cet affrontement monstrueux se concentre au Venezuela, et prend une tournure mythologique en raison de la bravoure et de l’aspiration à la Liberté de son peuple face à un empire blessé avide de la richesse des autres.

Pour livrer ce combat inégal, en 2017, l’Empire de la mort a créé et domestiqué une entité appelée Groupe de Lima (constituée de 14 gouvernements du continent latino-américain) pour contrecarrer le projet émancipateur du Venezuela et faire de ce dernier un pays indigent comme le sont le Guatemala, le Honduras, le Paraguay … (des pays made in USA). Déjà, précédemment, l’Organisation des États américains (OEA) avait été mise en échec en plusieurs occasions grâce au courage et à la dignité des Vénézuéliens.

Le plus honteux de ce nouveau Cerbère est qu’il est incarné justement par les sujets imprésentables et désavoués qui officient comme gouvernants dans leurs pays respectifs : c’est le cas de Jimmy Morales (Guatemala), Juan Orlando Hernández (Honduras), Iván Duque (Colombie), Mauricio Macri (Argentine), Jair Bolsonaro (Brésil) et autres gouvernants, connus pour des kyrielles de dénonciations de corruption, incapables de résoudre les problèmes structurels de misère et de violence dans leurs pays respectifs. Au nom de quelle autorité morale la Colombie, le Honduras, ou le Guatemala pourraient-ils exiger du Venezuela de la « démocratie » ?

Dans la mythologie grecque, le Cerbère de Hadès, fut vaincu, à deux reprises, par Héraclès et Orphée, grâce à du miel et de la musique. Tout comme l’actuel Cerbère américain aux quatorze têtes sera aussi vaincu encore et toujours par la dignité, la foi et la soif de liberté des Latino-Américains qui ne sont plus prêts à supporter la prééminence des ténèbres de la mort et de l’ignorance qu’impose le gouvernement états-unien.


Site de l’auteur : https://ollantayitzamna.wordpress.com/
Twitter : @JubenalQ

Traduction française de Françoise Couëdel.

Source (espagnol) : https://ollantayitzamna.wordpress.com/2019/02/24/un-cancerbero-de-catorce-cabezas-llamado-grupo-de-lima/

Les opinions exprimées dans les articles et les commentaires sont de la seule responsabilité de leurs auteur-e-s. Elles ne reflètent pas nécessairement celles des rédactions de Dial ou Alterinfos. Tout commentaire injurieux ou insultant sera supprimé sans préavis. AlterInfos est un média pluriel, avec une sensibilité de gauche. Il cherche à se faire l’écho de projets et de luttes émancipatrices. Les commentaires dont la perspective semble aller dans le sens contraire de cet objectif ne seront pas publiés ici, mais ils trouveront sûrement un autre espace pour le faire sur la toile.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.