Accueil > Français > Dial, revue mensuelle en ligne > Octobre 2019 > DIAL - octobre 2019 - campagne de soutien, sommaire, informations & (...)

DIAL - octobre 2019 - campagne de soutien, sommaire, informations & points de repère

vendredi 25 octobre 2019, mis en ligne par Dial

Campagne de soutien 2019-2020

Les lecteurs et lectrices qui nous lisent depuis plus d’un an connaissent déjà la solution adoptée par Dial pour continuer son travail d’information, les nouveaux venus le découvrent avec ce numéro : chaque année, la revue organise une campagne de soutien d’octobre à décembre.

Dial a été créé en 1971 pour, comme son nom l’indique, diffuser de l’information sur l’Amérique latine. Le régime militaire brésilien (1964-1985) exerçait un contrôle de l’information et le projet du fondateur de Dial, Charles Antoine, était de tenter de contourner ces contrôles en s’appuyant sur un réseau de connaissances pour offrir aux lecteurs et lectrices francophones des informations sur ce qui se passait dans le pays, et au-delà, en Amérique latine. La revue, d’abord diffusée par abonnement, publie depuis lors des informations rédigées principalement par des Latino-Américains et traduites en français.

En novembre 2006, Dial est devenue une revue en ligne et la question s’est posée de savoir si l’accès devait être libre et gratuit ou limité aux abonnés. C’est la première solution, plus conforme à notre volonté d’information, qui a été retenue. Mais l’option de la gratuité requiert de trouver une manière de financer les dépenses nécessaires au fonctionnement de la revue. C’est dans cette perspective que nous avons lancé l’idée de campagnes annuelles de soutien.

Ce procédé permet de ne faire appel à votre appui financier que deux mois par an et de fonctionner sans mention des impératifs de financement ni publicité pendant le reste de l’année. Il a aussi l’avantage de démocratiser l’accès à l’information que nous souhaitons diffuser et de compter sur la responsabilité et l’engagement des lecteurs et des lectrices, plutôt que d’imposer une obligation d’abonnement avec peu de considération des possibilités financières de chacun et chacune.

C’est bien sûr un pari risqué, mais pour l’instant, cela fonctionne à peu près même si nous sommes toujours un peu en dessous des sommes visées. Nous avons besoin de réunir cette année 19 000 € pour assurer notre fonctionnement. En 2014-2015, nous avons reçu 15 650 euros. En 2015-2016, nous avons réuni grâce à vous 16 385 euros, en 2016-2017, le total des dons s’est élevé à 16 700 euros et en 2017-2018 à 16 250 euros. En 2018-2019, le total collecté était exceptionnellement bas, avec 12 907 €, pour des raisons que nous ne comprenons pas pour le moment.

Pour nous la campagne qui commence sera donc encore un peu plus cruciale que d’habitude. Nous comptons donc à nouveau sur vous, sans qui rien ne sera possible. Nous vous tiendrons au courant des avancées de la campagne avec la parution des numéros de novembre et de décembre. Nous vous enverrons aussi deux courriels supplémentaires, à mi-course entre les numéros mensuels.

Nous avons environ 2200 abonnés. Si chaque personne donnait 20 euros, nous recueillerions 44 000 euros. Bien entendu, cela n’arrive jamais. Si 400 personnes donnaient 50 euros – le prix de l’abonnement papier était avant 2006 de 65 euros –, nous obtiendrions 20 000 euros ! Dans les faits, chacun, chacune, donne selon ses possibilités et les montants varient, mais plus nous recevrons de dons, plus nous aurons de chances d’atteindre notre objectif. L’année dernière, les sommes collectées nous ont été envoyées par un peu moins de 80 personnes, soit bien moins que les 2200 personnes qui reçoivent chaque mois la revue par courriel…

L’association Les Amis de Dial est reconnue d’intérêt général. Vos dons peuvent donc donner lieu à des déductions d’impôts (déduction de 66 % des sommes versées dans la limite de 20% du revenu imposable). Si vous souhaitez en bénéficier, il suffit de nous le signaler, nous vous enverrons un reçu début 2020.

Les modalités pratiques du don (par chèque, virement, virement mensualisé ou paiement en ligne Paypal) sont détaillées dans le texte « Faites un don pour soutenir Dial et AlterInfos ».

En résumé :

- Comme les années précédentes, vous pouvez envoyer vos chèques libellés à l’ordre de l’Association Les Amis de Dial au trésorier.

Association Les Amis de Dial
c/o Louis Michel
37 rue Nicolas Chorier
38000 Grenoble
FRANCE

- Pour les virements, les coordonnées bancaires de l’association sont :

Titulaire du compte : Association Les Amis de Dial
Domiciliation : Crédit Mutuel Lyon Jean Macé (France)
RIB : 10278 07304 00062667101 41
IBAN : FR76 1027 8073 0400 0626 6710 141
BIC : CMCIFR2A

- Les banques offrent la possibilité de réaliser de manière automatique des virements mensuels d’une petite somme (5 ou 10 euros, par exemple), ce qui peut nous permettre de compter sur un apport régulier et peut vous éviter de trop déséquilibrer des budgets parfois déjà bien serrés.

Nous espérons que cet appel obtiendra votre soutien et que, grâce à vous et pour vous, Dial continuera son travail d’information.

Cordialement,

l’équipe de Dial.


Sommaire

- Points de repère

- DIAL 3507 - ÉQUATEUR - Victoire historique des mouvements indiens et populaires

- DIAL 3508 - ÉQUATEUR - « Le plus intéressant dans le processus récent de luttes populaires, c’est l’émergence de nouveaux leaderships » : Entretien avec Decio Machado

- DIAL 3509 - ÉQUATEUR - Un nouveau cycle de résistance populaire contre le néolibéralisme commence

- DIAL 3510 - CHILI - Poblete – « Polvete » : Les jésuites à leur tour dans la tourmente


Les éditions de l’Atelier publie un nouvel ouvrage DIAL

- LIVRE - Le Piège de l’abondance : L’écologie populaire face au pillage de la nature en Amérique latine, coordonné par Nicolas Pinet


Concert : cantate sud-américaine « Depuis le cinquième soleil », d’Alejandro Guarello et Stephen Honeyman, mercredi 13 novembre à l’INSA de Lyon

- Groupe PIRCA, orchestre Jeu de cordes et chœurs de Givors (direction Pierre Vallin)
- Direction musicale : Martine Lecointre

- mercredi 13 novembre, 19 h 30
- Rotonde de l’INSA, 20 avenue des arts, 69100 Villeurbanne
- Prix : 5€ ; participation libre pour les étudiants.

→ Des places peuvent être réservées à l’avance sur ce site :
https://www.helloasso.com/associations/pleins-feux/evenements/concert-20-ans-amerinsa-cantate-du-cinquieme-soleil.

Genèse de l’œuvre

Commande de François Biot, frère dominicain, prieur au couvent de La Tourette à Eveux, la Cantate « Depuis le cinquième soleil » rend hommage à Bartolomé de Las Casas (1484-1566), missionnaire dominicain devenu défenseur des droits des indigènes amérindiens dans la fameuse « Controverse de Valladolid ». Elle a été composée en 1985, à Lyon par deux amis originaires du Chili, le musicien Alejandro Guarello et le poète Stephen Honeyman.

Contenu de l’œuvre

La civilisation aztèque repose sur la succession de 4 soleils qui naissent et meurent au cours de terribles catastrophes. Puis vint le cinquième soleil, celui de l’invasion, de la colonisation, de l’esclavage, de la destruction, qui pourrait bien être le dernier… Mais l’espoir demeure dans la venue d’une ère nouvelle, sans bourreaux, sans captifs, celle du 6e soleil !


Du côté d’AlterInfos

Cinéma

Vidéos mises en ligne

Derniers articles publiés en français

Derniers articles publiés, classés par pays et régions (toutes langues confondues)

Si vous trouvez qu’un pays ou une région ne sont que trop peu couverts, aidez-nous à y remédier ! Écrivez-nous.


[>> Retour au sommaire.]

Points de repère

18 octobre - Chili

Décrétée au début du mois, la nouvelle hausse des tarifs du métro de Santiago, ainsi que du Transantiago (bus), a provoqué une série de mobilisations et d’actions de protestation et de désobéissance, menées notamment par les lycéens et les étudiants durant la semaine du 14 octobre. Les mobilisations sont devenues massives en fin de semaine dans la capitale principalement, mais aussi dans d’autres grandes villes du pays. Vendredi 18, des stations de métro et des bus ont fait l’objet d’attaques ; certaines stations et des bus ont été incendiés. Le président chilien, Sebastián Piñera (droite), a d’abord déclaré l’état d’urgence dans la nuit du vendredi au samedi, puis annoncé samedi qu’il suspendait la hausse des tarifs par le biais d’une loi, votée par la Chambre des députés le 20 et par le Sénat le 21. Le général Javier Iturriaga, désigné par le président comme responsable de l’État d’urgence, a décrété le couvre-feu samedi, d’abord pour les provinces de Santiago et Chacabuco, et les communes de San Bernardo et Puente Alto, toutes situées dans la Région métropolitaine. Le lendemain, le couvre-feu a été élargi à toute la Région métropolitaine, ainsi qu’à d’autres villes du pays. Le retour des militaires et des tanks dans les rues ont fait resurgir des images de la dictature d’Augusto Pinochet (1973-1990). Les mobilisations continuent malgré les mesures répressives.

20 octobre - Bolivie

Lors des élections générales du dimanche 20 octobre, Evo Morales, candidat à un quatrième mandat, obtiendrait 47,07% des voix, contre 36,52% à Carlos Mesa, arrivé en 2e position, selon les résultats quasi-définitifs (99,82%) diffusés par le Tribunal suprême électoral (TSE) jeudi 24 octobre. La constitution bolivienne prévoit que le candidat arrivé en tête à l’élection présidentielle sera élu directement, sans qu’il y ait de second tour, si l’un des candidats obtient plus de 50% des votes valides ou si le premier candidat obtient plus de 40% des votes valides et que la différence avec le second est d’au moins 10%.

Le dimanche soir à 20h, la présidente du TSE, María Eugenia Choque, avait diffusé un premier rapport fondé sur le mécanisme de Transmission de résultats électoraux préliminaires (TREP) indiquant, sur la base du dépouillement de 83% des votes, qu’Evo Morales obtenait 45% des voix, contre 38% pour Carlos Mesa, ce qui aurait conduit à un second tour. À minuit, la présidente du TSE a ensuite annoncé que le mécanisme de comptage rapide (TREPP) était suspendu pour laisser place au comptage officiel. Cette décision a été immédiatement contestée par Carlos Mesa qui a déclaré le lendemain, lundi 21 octobre, que « ce qui se produit actuellement en Bolivie est une fraude gigantesque pour éviter un deuxième tour ». Lundi soir, le TSE a diffusé une actualisation des données du TREP sur la base d’un dépouillement de 95%, avec des pourcentages qui rendaient Evo Morales élu dès le premier tour. Mardi après-midi, le vice-président du Tribunal suprême électoral, Antonio Costas, a présenté sa démission pour protester contre la décision des cinq autres membres du TSE de suspendre la diffusion des résultats préliminaires le dimanche soir. Le Conseil permanent de l’Organisation des États américains (OEA) a convoqué mardi 22 une session extraordinaire pour le lendemain, afin d’analyser la situation. De son côté, le gouvernement bolivien a sollicité peu après l’OEA pour qu’elle réalise un audit du processus électoral. Jeudi 24 octobre, le secrétaire général de l’OEA, l’Uruguayen Luis Almagro, a demandé d’attendre la fin de l’audit de l’OEA pour déclarer les résultats définitifs des élections.

Faites-nous parvenir par courriel (redaction[AT]dial-infos.org) vos propositions de points de repère pour le mois d’octobre.

[>> Retour au sommaire.]


Envoi du courriel mensuel et changements d’adresse

Si vous changez d’adresse courriel et souhaitez continuer à recevoir Dial chaque 1er du mois, veuillez nous communiquer votre nouvelle adresse. Une fois que votre ancienne adresse est invalidée, nous risquons de ne plus avoir de moyens de vous contacter.


Recevoir les nouvelles de Dial ou d’AlterInfos par courriel

- Pour recevoir le sommaire de Dial chaque mois par courriel, vous pouvez utiliser le formulaire d’inscription. Si par erreur, vous recevez Dial à plusieurs de vos adresses, vous pouvez désinscrire les adresses superflues en bas de cette page https://listes.globenet.org/listinfo/abonnes_dial. Vous pouvez aussi envoyer un courriel à dial[AT]dial-infos.org en précisant les adresses superflues, nous nous ferons un plaisir de les désinscrire.

- Si vous souhaitez être informé-e des publications sur le site AlterInfos (articles en espagnol principalement, mais aussi en anglais, en portugais et en français), vous pouvez vous inscrire à AlterInfos_via_mail, la lettre d’information hebdomadaire d’AlterInfos.


Faites connaître Dial autour de vous

Si vous souhaitez faire connaître Dial et AlterInfos à d’autres personnes, vous pouvez utiliser les tracts prêts à imprimer disponibles en bas de l’article « Faites connaître Dial et AlterInfos autour de vous ». Vous pouvez aussi simplement transférer par courriel le sommaire du dernier numéro…

Les opinions exprimées dans les articles et les commentaires sont de la seule responsabilité de leurs auteur-e-s. Elles ne reflètent pas nécessairement celles des rédactions de Dial ou Alterinfos. Tout commentaire injurieux ou insultant sera supprimé sans préavis. AlterInfos est un média pluriel, avec une sensibilité de gauche. Il cherche à se faire l’écho de projets et de luttes émancipatrices. Les commentaires dont la perspective semble aller dans le sens contraire de cet objectif ne seront pas publiés ici, mais ils trouveront sûrement un autre espace pour le faire sur la toile.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.